Actualités, Communication imprimée, refit, Tendances, Creative power, Réalisations

Antalis célèbre l'éco-conception et l'éco-impression avec Refit

04 mars 2021 —
Imprimer
refit.jpg

Favini a présenté la gamme de papiers et de cartons recyclés qu'elle s'apprêtait à lancer à Luxepack Monaco. Dès la première rencontre avec le papier, nous avons été charmés par la touche des 2 finitions différentes.

Favini a présenté la gamme de papiers et de cartons recyclés qu'elle s'apprêtait à lancer à Luxepack Monaco. Dès la première rencontre avec le papier, nous avons été charmés par la touche des 2 finitions différentes.

Refit Cotton était très intéressant car il n'a pas la même haptique que le coton ou les papiers cellulosiques. Et Refit Wool nous a surpris : son effet visuel et son toucher sont uniques. Toute la gamme de couleurs est complète et neutre en même temps, ce qui en fait un papier adapté à de nombreux projets d'identité, de création ou de packaging.

La collection possède de grandes qualités écologiques : elle est neutre en carbone et fabriquée avec de l'énergie auto-produite par l'usine, elle contient 40% de fibres recyclées post-consommation et 15% de fibres de laine ou de coton, soigneusement sélectionnées parmi les déchets de l'industrie de la mode italienne.

 

Favini_Refit.jpg

refit_3.jpg

Ce papier est fantastique et séduira les designers car son histoire est forte et parlera aux utilisateurs finaux. Avant son lancement, nous souhaitions nous assurer que Refit se en mesure de prendre en charge les projets d'impression exigeants et que son contenu recyclé apporterait une valeur ajoutée technique à nos imprimeurs.

Nous avons donc fait appel à l'Atelier Bulk qui nous avait précédemment sollicité pour un partenariat et leur avons demandé leur avis. Après des premiers essais réussis sur Refit Wool et Refit Cotton, nous avons décidé de collaborer avec Favini et de lancer Refit.

 

Nous avons également décidé de demander à l'Atelier Bulk de créer un objet imprimé en édition limitée. Inspirés par le caractère écologique du papier, ils ont suggéré de suivre l'ADN de Refit et de créer un outil autour de l'éco-impression et l'éco-conception. Nous leur avons donné carte blanche.