Coût d'un appel local
NOUS CONTACTER
Actualités, environment, Monde de l'emballage

Quelle est la différence entre recyclé et recyclable ?

02 nov. 2021 — Emballage écologique, emballage recyclable, recyclé, matériaux d'emballage recyclables
Imprimer
Recycle packaging

Chaque année, des millions de tonnes d'emballages recyclables finissent dans les décharges, les milieux naturels et les océans. Ils auraient pu être collectés et recyclés en nouveaux produits, mais ce n'est pas le cas.

Chaque année, des millions de tonnes d'emballages recyclables finissent dans les décharges, les milieux naturels et les océans. Ils auraient pu être collectés et recyclés en nouveaux produits, mais ce n'est pas le cas.

Qu'il s'agisse de l'absence de collecte des matériaux auprès des consommateurs finaux ou du manque d'infrastructures capables de les recycler, les déchets ne sont souvent "recyclables" que de nom, beaucoup moins dans les faits.


Les entreprises qui achètent des emballages ont compris ce problème croissant de gestion des déchets et la nécessité de recycler des proportions plus élevées de déchets d'emballages. La directive européenne sur les déchets d'emballages modifiée en 2018 a renforcé le principe de la responsabilité élargie des producteurs. Les producteurs et les utilisateurs d'emballages pourraient donc bientôt être tenus physiquement ou financièrement responsables de l'élimination des déchets. Les choix d'emballage auront de plus en plus d'incidence sur les coûts de production, la productivité et les relations publiques des entreprises.


Une récente enquête menée par Antalis en 2021 par l'IFOP auprès de clients professionnels en France, au Danemark et au Royaume-Uni, a révélé que le respect de l'environnement était désormais une priorité aussi importante dans les décisions d'achat que la fonctionnalité des emballages. La compétitivité des prix reste le facteur le plus important dans leurs décisions d'achat, mais 62% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles paieraient "certainement" ou "probablement" plus pour des produits d'emballage respectueux de l'environnement à l'avenir.

 

recycled-vs-recyclable-01.jpg

L'importance de définir les termes

Comprendre les termes "recyclable" et "recyclé" est un défi pour les entreprises et les consommateurs qui souhaitent adopter des pratiques plus écologiques.

 

Les emballages sont en théorie recyclables s'ils peuvent être collectés, traités et réutilisés sous forme de matières premières ou de nouveaux produits. Ils sont effectivement recyclables si ces opérations peuvent être réalisées et le sont effectivement dans le pays où l'emballage est utilisé. En d'autres termes, la recyclabilité effective ne dépend pas seulement de l'emballage en question, mais aussi de l'existence d'une infrastructure permettant de collecter, trier et recycler le matériau.

 

Les bouteilles de soda en polyéthylène téréphtalate (PET), par exemple, peuvent être et sont recyclées dans la plupart des pays de la zone euro. Parmi les autres thermoplastiques présentant des taux de recyclage élevés, citons le polyéthylène haute densité (PEHD), utilisé pour fabriquer des bouteilles de shampoing, des conteneurs de produits chimiques et des bidons de lait, et le polypropylène (PP), souvent utilisé dans les films et conteneurs d'emballage alimentaire.

Les plastiques fabriqués à partir de polystyrène (PS) - pensez aux gobelets en polystyrène, au chlorure de polyvinyle (PVC) et au polyéthylène basse densité (PEBD) - ont des propriétés chimiques et/ou physiques qui font que leur taux de recyclage est plus faible.

Les emballages à base de papier sont généralement recyclables ; cependant, le manque d'installations de recyclage les rend finalement non recyclables dans certains pays.

 

recycled-vs-recyclable-02.jpg

L'emballage recyclé, quant à lui, décrit la composition de l'emballage en termes de quantité de matériaux recyclés qu'il contient. Un emballage fabriqué à partir de matériaux recyclés est souvent lui-même recyclable, mais pas toujours. L'utilisation accrue de matériaux recyclés dans les emballages réduit la nécessité de fabriquer de nouveaux produits et encourage un recyclage plus efficace des emballages en général. Dans la zone euro, il est désormais obligatoire de communiquer aux consommateurs la proportion de matériaux recyclés utilisés dans les emballages.

recycled-vs-recyclable-03.jpg

La loi AGEC (loi contre le gaspillage et pour l'économie circulaire), adoptée en France l'année dernière, crée de nouvelles obligations pour les entreprises, qui doivent fournir des informations sur les qualités environnementales de leurs produits et emballages. Il s'agit notamment de savoir s'ils sont recyclables, compostables ou réparables. Si l'emballage contient des matériaux recyclés ou renouvelables, la proportion de ces matériaux dans l'emballage doit être indiquée. Les informations sur la nature du matériau recyclé - comme le PET recyclé - ou du matériau renouvelable - comme les plastiques biosourcés - doivent également être facilement accessibles aux consommateurs.

Les grandes entreprises réagissent. Le groupe alimentaire français Bonduelle, par exemple, utilise en moyenne 50 % de matériaux recyclés dans ses emballages en Europe et prévoit de continuer à augmenter cette proportion. Coca Cola utilise désormais des bouteilles en plastique fabriquées à partir de PET 100 % recyclé aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède, et entend avoir au moins 50 % de PET dans toutes ses bouteilles en Europe occidentale d'ici 2023.

L'importance de la compréhension des symboles

Rubans de Möbius, points verts, anges bleus, cygnes nordiques. Le large éventail de symboles et de labels utilisés dans la zone euro pour communiquer des informations environnementales sur les produits d'emballage peut prêter à confusion. Certains font référence à la composition de l'emballage, d'autres à sa recyclabilité et d'autres encore aux pratiques environnementales du fabricant. La confusion des consommateurs est une des principales raisons de la contamination des flux de recyclage lors du processus de collecte, ce qui fait que davantage de matériaux recyclables sont incinérés ou finissent dans des décharges.


On distingue trois grandes catégories de symboles les plus utilisés :

1. Emballage recyclé

logo FSC/PEFC

 

Les symboles PEFC/FSC figurent sur les produits à base de bois comme le papier et le carton. Créés par des organisations environnementales indépendantes, ces labels certifient que le matériau provient de forêts gérées durablement.

 

logo pp,ps,pete

 

PP, PS, PETE... sont des numéros associés à une abréviation pour indiquer la nature du matériau utilisé pour fabriquer l'emballage. Cette classification des matériaux utilisés a été mise en place pour faciliter la collecte et le traitement adéquat (recyclage, valorisation) par les professionnels des déchets. Dans la pratique, ce logo est trompeur pour les consommateurs, qui le confondent avec le ruban de Möbius, qui l'interprète comme une information sur la recyclabilité.

2. Emballage recyclable

 

body-6.jpg

 

La boucle de Möbius est le symbole environnemental le plus couramment utilisé pour indiquer qu'un produit ou un emballage est potentiellement recyclable. Une boucle de Möbius avec un pourcentage au milieu indique la quantité de matériau recyclé utilisée dans la production du matériau.

3. Normes et labels

logo eu ecolabel

 

Le label écologique de l'UE a pour but de permettre aux consommateurs d'identifier des produits plus respectueux de l'environnement et plus sains. Le label promeut l'économie circulaire en encourageant les producteurs à générer moins de déchets et de CO2 au cours du processus de fabrication.

 

logo iso 14001

 

L'ISO 14001 est une norme internationale qui s'adresse à tout type d'organisation (entreprise, association, service public, etc.) désireuse de mettre en place un système de production, de gestion et d'exploitation qui s'inscrit dans une perspective dynamique de maîtrise des impacts environnementaux. Les modalités de son application (mise à jour en 2015) peuvent être vérifiées et certifiées par un organisme agréé.

Quel avenir pour les emballages recyclés ?

Le Parlement européen a adopté une approche très ambitieuse pour faire face au problème des déchets d'emballages. En 2018, il a fixé des objectifs de recyclage des emballages en plastique, du papier et du carton, ainsi que des métaux et du verre, qui sont bien supérieurs aux taux de recyclage actuels. Par exemple, la proportion d'emballages en plastique recyclés en 2018 était de 32,5 % selon le Parlement européen et il a fixé un objectif de 55 % pour les pays de l'UE d'ici 2030. Qui plus est, il attend des pays membres qu'ils élaborent des dispositifs et des programmes pour atteindre ces objectifs d'ici à la fin de 2024.

Cela signifie que les entreprises devront tenir compte davantage des critères environnementaux et de la recyclabilité lorsqu'elles prendront leurs décisions en matière d'emballage.