La Fondation Cartier et Antalis, partenaires créatifs

La Fondation Cartier et Antalis, partenaires créatifs

La Fondation Cartier et Antalis, partenaires créatifs

Le choix du papier est un élément essentiel des supports de communication de la Fondation Cartier, qui a choisi Antalis pour l’accompagner. Il doit toujours être fidèle à l’image de la marque et aux propos qu’elle délivre, comme le confirme Pierre-Édouard Couton, responsable de la communication éditoriale à la Fondation Cartier : « En tant que fondation d’art, il est par exemple fondamental de pouvoir donner des informations aux visiteurs. Le choix du papier est une étape très importante dans la réalisation des projets associés à la médiation : il doit donner envie d’ouvrir les documents, de les conserver ».

Cet avis est partagé par Stéphane Courtot, président d’Antalis France et directeur général d’Antalis Europe de l’Ouest : « Le papier peut contribuer à la réussite globale d’une idée ou d’un concept. Il n’est pas seulement un élément de fabrication. Le choix du papier ne doit pas être une réflexion après coup, c’est un acte créatif en soi ». Antalis et la Fondation Cartier travaillent ainsi de concert sur de nombreux projets. Le papier Olin a été choisi pour la communication institutionnelle en raison de son élégance et de sa tenue. L’effet naturel de Cyclus a été préféré pour des posters et des invitations.

L’exigence environnementale de la Fondation Cartier

Pour la communication sur l’exposition « Le grand orchestre des animaux », la Fondation Cartier a opté pour différents papiers recyclés, en cohérence avec les préoccupations environnementales de l’événement. Dans un souci de responsabilité environnementale et sociétale, la Fondation donne, d’une manière générale, la priorité aux papiers recyclés. Elle veille aussi à ne pas surimprimer, considérant chaque document comme un objet à part entière et non comme un simple support de communication. « La dématérialisation nous oblige à regarder le papier différemment, à porter une attention à la matière et au message. La dématérialisation et le papier ne sont pas des supports opposés, mais profondément complémentaires : si la dématérialisation de l’information permet rapidité et interactivité, la communication imprimée doit alors offrir une émotion, une surprise parfois », poursuit Édouard Couton.

Le Creative Power d’Antalis

Vous souhaitez, tout comme la Fondation Cartier, donner davantage de sens à vos messages imprimés ? Afin d’aider vos clients à saisir toute la puissance créative du papier et à choisir le papier parfait pour leurs projets, Antalis a lancé l’initiative Creative Power. Cette initiative combine la plus grande offre de papiers disponible aujourd’hui, comprenant plus de 2 000 références distribuées autour du monde, avec une gamme complète de services à forte valeur ajoutée : échantillons, nuanciers, packs d’essais, séances de formation et maquettes, showrooms... et surtout l’expertise de ses consultants spécialistes du papier.