Coût d'un appel local
NOUS CONTACTER

Circul'R - Interview de Gaëtane Lemarchand

21 avr. 2022 —
Imprimer
circul_R_interview_FR.jpg (Copie de 27 Linkedin Posts - interview Gaëtane Lemarchand)

Un entretien de 30 minutes avec Gaëtane Lemarchand, consultante en économie circulaire pour Circul'R, suffit à nous ouvrir les yeux. Oui, la transformation positive devient plus évidente en adoptant une approche collaborative et holistique d'une chaîne de valeur. Et la PLV n'y échappe pas. Découvrez comment faire pour que la PLV circulaire devienne une ambition partagée.

Un entretien de 30 minutes avec Gaëtane Lemarchand, consultante en économie circulaire pour Circul'R, suffit à nous ouvrir les yeux. Oui, la transformation positive devient plus évidente en adoptant une approche collaborative et holistique d'une chaîne de valeur. Et la PLV n'y échappe pas. Découvrez comment faire pour que la PLV circulaire devienne une ambition partagée.

Conversation avec Gaëtane Lemarchand,
Consultante en économie circulaire pour Circul'R

Quel est l'objectif de Circul'R ?

Notre équipe de 25 experts est animée par la même ambition : accélérer le passage à une économie circulaire. Pour cela, nous responsabilisons les entreprises et les managers par le biais de formations, nous proposons des conseils complets et nous mettons en relation les organisations au sein de notre Club Circul'R.

 

Comment se fait-il que Circul'R ait abordé la question de la publicité sur le lieu de vente ?

Il y a quelques années, l'un de nos partenaires du Club Circul'R, représentant une société de cosmétiques, nous a fait part de ses préoccupations concernant la chaîne de valeur des PLV. Nous avons appris qu'environ 30 % des produits de PLV ne sont même pas installés en magasin. Après avoir enquêté sur la question, nous avons découvert que les marques ne connaissent pas suffisamment le cycle de vie de ces supports et que la collaboration entre les différents acteurs de la chaîne de valeur est insuffisante. En d'autres termes, le secteur de la PLV est très linéaire et gaspille généralement les ressources.

 

Alors comment Circul'R et ses partenaires contribuent-ils à changer les paradigmes ?

Tout d'abord, nous devons montrer que les gens s'en soucient. Pour cela, nous avons interrogé des centaines de clients, principalement en France. Près de la moitié d'entre eux reconnaissent la nature irresponsable des points de vente d'aujourd'hui. En outre, plus de 60 % des répondants déclarent accorder plus de crédit aux marques désireuses de s'attaquer au problème et de proposer des solutions de point de vente plus circulaires. Notre rôle est d'apporter de la visibilité à ce constat et d'encourager les marques à fixer les mêmes normes de durabilité pour leurs supports PLV que pour leurs produits. La PLV est une représentation très visible de l'identité d'une entreprise ou d'une marque. Il semble donc vital de la rendre aussi responsable que possible.

 

En quoi cette étude peut-elle changer la donne ?

Notre étude, qui a suscité un grand intérêt de la part de nombreuses organisations, est un tremplin vers un plan d'action plus concret. L'étape suivante de notre ambition est de lancer des programmes qui contribuent à la création de chaînes de valeur circulaires. Cela implique des projets axés sur l'écoconception, la fonctionnalité (du matériel de PLV à usage unique aux solutions réutilisables) et la fin de vie.


Qu'est-ce qu'une entreprise comme Antalis apporte à l'équation ?

Au-delà de leur expérience approfondie de la RSE et de l'écoconception, Antalis offre une véritable visibilité à notre démarche. Avoir un tel soutien est absolument primordial. En unissant nos forces, notre voix peut être entendue au-delà de notre écosystème. Notre objectif est d'influencer les pouvoirs publics pour qu'ils adoptent des réglementations et financent le développement d'infrastructures de collecte et de recyclage de nouvelle génération. Ces synergies sont la pierre angulaire de la transition positive vers des solutions de point de vente innovantes, éco-conçues, réutilisables et plus valorisantes. La PLV circulaire est possible, vraiment !