Coût d'un appel local
NOUS CONTACTER
Actualités, Communication imprimée

Entretien avec Maud Vantours au sujet des possibilités illimitées qu’offre le papier et des Antalis Creative Power Awards

07 juin 2022 —
Imprimer
maud-vantours-news-banner.jpg

L'imagination illimitée de Maud Vantours pour les possibilités qu'offre le papier est le fondement de sa carrière créative. À l'occasion de la remise des prix des Antalis Creative Power Awards, nous avons rencontré Maud parler de son parcours créatif, de ses premiers souvenirs de design jusqu'au succès de son studio, ainsi que de sa contribution au concours Antalis Creative Power Awards.

L'imagination illimitée de Maud Vantours pour les possibilités qu'offre le papier est le fondement de sa carrière créative. À l'occasion de la remise des prix des Antalis Creative Power Awards, nous avons rencontré Maud parler de son parcours créatif, de ses premiers souvenirs de design jusqu'au succès de son studio, ainsi que de sa contribution au concours Antalis Creative Power Awards.

Si vous ne connaissez pas encore Maud Vantours de nom, il y a toutefois de fortes chances que vous ayez vu, en flânant dans les rues de Paris, son superbe travail attirer les regards dans les vitrines de prestigieuses marques françaises. À moins que vous ne l’ayez déjà croisée sur des pages de magazines de luxe, où ses créations harmonieuses et complexes apparaissent souvent dans les publicités pour les parfums. À dire vrai, avec des clients tels que Chanel, Dior, Louis Vuitton, Christian Louboutin, Lancôme, Kenzo, Chaumet et de nombreux d’autres encore, il est pratiquement impossible de n’avoir jamais croisé la route des créations de Maud. 

L’imagination illimitée dont Maud Vantours semble être douée quant aux possibilités qu’offre le papier constitue le fondement même de sa carrière créative. Mais la passion qu’elle cultive pour la manipulation de matériaux qui lui permettront ensuite de créer des paysages oniriques et de véritables objets d’art ne se limite pas au seul papier. Elle explore en effet constamment de nouvelles façons de s’exprimer avec d’autres matériaux, tels que le plexiglas, le métal et le bois. Dans ses travaux, qui vont du fantaisiste au chic et du graphique au réaliste, une chose ressort de manière tout à fait marquante : incroyablement calculées, ses créations font montre d’une grande précision ainsi que d’une forte attention prêtée aux détails, et elles illustrent la maîtrise parfaitement accomplie que Maud a de son art. 

 

 

maud-vantours-01.jpg

Aperçu de quelques œuvres commerciales de Maud 
réalisées en cuir pour Dior et en Keaykolour Blanc pour Louis Vuitton

 

 

Maud Vantours s’est donc imposée comme une évidence lorsqu’il s’est agi de choisir un esprit créatif pour concevoir et réaliser les Antalis Creative Power Awards. Cette initiative entend célébrer le pouvoir de la créativité, des designers et des imprimeurs dont les idées et le savoir-faire confèrent un caractère et une personnalité propres au papier. Il était, par conséquent, primordial que les prix eux-mêmes offrent l’illustration d’un tel accomplissement.

Nous avons donc, à l’approche de la cérémonie de remise des prix, rencontré Maud pour évoquer avec elles les divers jalons de son parcours créatif, de ses premiers souvenirs de design à la création et au succès de son studio de design, ainsi que les processus qu’elle a mis en œuvre et la contribution qu’elle a su apporter à la création des Awards eux-mêmes.

 

 

Quels sont vos premiers souvenirs en matière de design, de « conception » ? Et qu’est-ce qui vous a conduit à vous engager dans une carrière consacrée au design ?

? Quand j’étais petite, ce que je voulais, c’était avoir un travail qui aurait consisté à dessiner pendant toute la journée... cela représentait pour moi le travail parfait. C’est ce qui m’a poussé à m’engager dans des études d’art et à devenir ensuite designer. Je suis diplômée de l’école Duperré, à Paris, où j’ai suivi une formation en design avec une spécialisation en recherche sur les textiles et les matériaux.

 

À quoi une journée de travail ressemble-t-elle dans votre studio ? 

Il n’y a aucune journée de travail qui soit normale dans un studio de design : chaque jour dépend du type de projet sur lequel nous travaillons. L’équipe et moi-même arrivons au studio à 9 h 30. Nous sommes quatre personnes à travailler ici, et chacun d’entre nous possède une compétence spécifique. Je commence par des courriels et une tasse de thé, et je me penche ensuite sur des projets en cours. Il peut s’agir de conception sur ordinateur, de recherche de prototypes ou de production de créations. Après un déjeuner rapide à l’atelier, nous continuons de nous consacrer aux travaux en cours, et l’après-midi est ponctuée de nombreuses tasses de thé... 

 

maud-vantours-02.jpg
 
Maud et son équipe de designers, dont chacun possède une compétence spécifique, par Rebecka Oftedal 

 

 

Pourriez-vous nous dépeindre le rôle que joue le papier dans votre travail et à quel point celui-ci est important ? 

Le papier est l’un de mes matériaux préférés. Cela tient au fait qu’il est tout à la fois fragile et malléable, que son épaisseur est presque imperceptible, mais que, accumulé, il devient dense et résistant. Je le superpose et je le découpe ensuite couche après couche, jusqu’à ce qu’il prenne du volume et s’inscrive dans l’espace en trois dimensions. J’aime cette idée qui permet d’assister à la transformation, à la métamorphose d’un matériau de base en un matériau « noble » après l’avoir travaillé et sculpté. 

Cela fait déjà longtemps que je travaille avec du papier, et je ne cesse de découvrir de nouvelles façons de l’utiliser. Le papier est en effet un matériau qui peut se présenter sous de nombreuses textures, d’innombrables aspects et une gamme infinie de couleurs, or j’aime explorer les assemblages que permettent toutes ces caractéristiques. J’aime aussi associer le papier à d’autres matériaux tels que le métal, le plastique et le cuir, afin de créer ainsi des aspects riches et de proposer une esthétique surprenante. 

 

maud-vantours-03.jpg
 
Quelques-unes des réalisations de Maud en Keaykolour, Skin et Curious Matter 

 

 

Quels autres matériaux aimez-vous explorer ? 

L’un de nos derniers projets consistait en une réalisation en bois de chêne. Il s’agissait d’une carafe à cognac Louis XIII faite de fines couches de bois de chêne emboîtées les unes dans les autres, un peu à la manière d’un système pop-up. Dans ce projet, nous nous sommes attachés à mettre en œuvre une technique généralement réservée au papier, mais en l’appliquant à un bois massif afin de créer un effet de surprise.  

Les différentes couches évoquent le cycle du temps et le savoir-faire hérité des générations passées de maîtres de chai ; le studio a coopéré avec l’un de nos grands partenaires afin d’obtenir de fines couches de chêne et de conférer ainsi ce volume qui donne à la carafe Louis XIII sa silhouette parfaitement reconnaissable.

 

maud-vantours-04.jpg
 
Carafe à cognac Louis XIII en bois 


 

Y a-t-il un projet que vous préfériez à ce jour ? 

La chose que j’apprécie tout particulièrement, c’est de travailler sur différents projets, pour de nombreuses marques et avec beaucoup de personnes. Chaque nouveau projet constitue, certes, un véritable défi créatif. Mais le plus grand défi auquel je suis confrontée est d’évoluer, de trouver de nouvelles techniques et de créer de nouvelles esthétiques.

Je suis à chaque fois ravie lorsqu’un client nous contacte pour un nouveau projet, car cela signifie qu’il va nous falloir mettre au point un nouveau storytelling, élaborer un nouveau concept et développer une nouvelle idée qui soient tous en adéquation avec les besoins du client. Chaque demande constitue une nouvelle opportunité offerte de créer un nouveau design, d’imaginer un nouveau graphisme et de procéder à de nouvelles associations de couleurs, et c’est quelque chose qui me plaît énormément ! Le défi c’est vraiment de se trouver en constante progression. 

Sinon, pour en revenir plus précisément à votre question, les projets que je préfère sont ceux dans lesquels nous trouvons un résultat esthétique ou une forme qui nous a surpris, alors que nous n’avions, au départ, absolument aucune idée du résultat auquel nous parviendrions finalement. Mais, après une phase de recherches, de réflexions et de développements techniques parfois difficiles, nous trouvons l’indice qui nous permettra de résoudre l’énigme et toute l’équipe tombe alors d’accord.  

 

 

maud-vantours-05.jpg
 
Quelques-unes des réalisations de Maud en Keaykolour et Pop’Set pour l’Atelier Cologne, 
et en Curious Metallic et Curious Skin pour Moët Hennessy

 

 

Quelle a été votre source d’inspiration pour la conception des Creative Power Awards ? 

Nous avons conçu les prix comme une sorte de pyramide de pierres tenant en équilibre les unes sur les autres. Ces pierres symboliques évoquent le délicat équilibre qui s’instaure entre la création pure et toutes les étapes nécessaires à la réalisation d’une création artistique. Il s’agit donc d’une illustration de ce en quoi peut consister l’ensemble du processus créatif, de l’idée à sa réalisation, en passant par l’évolution de cette idée et sa traduction concrète sur un support.

 
maud-vantours-06-v2.jpg
Les Creative Power Awards avec lesquels les lauréats de chaque catégorie repartiront 

 

 

Pourriez-vous nous expliquer la manière dont ils sont construits ? 

Nous les avons conçus en 3D sur ordinateur, et une fois que de la forme obtenue nous a satisfaits, nous l’avons découpée en couches horizontales pour la transposer ensuite sur papier. Chacune des couches les constituant présente une forme différente qui permet d’en compléter le design global. Les pièces en papier ont été découpées à l’aide d’un traceur, et nous avons ensuite composé le puzzle vertical, couche après couche. Nous avions pour cela heureusement numéroté les 65 éléments en papier ; sans cela, je pense que la construction aurait constitué un casse-tête sans fin. Et pour chaque Awards, nous avons choisi une couleur correspondant à la catégorie dans laquelle il serait décerné.

 

Vous avez également créé de magnifiques animations numériques pour la communication digitale des Creative Power Awards. Comment parvenez-vous à transposer le travail que vous effectuez sur des supports tangibles en un travail de conception numérique ? 

Les animations ont été conçues sur Illustrator, de la conception graphique initiale aux scripts exécutés pour chaque catégorie. Il nous a ensuite fallu créer les fichiers de découpe et séparer tous les éléments par couleur, pour les couper avec notre traceur. Et puis nous avons dû construire la totalité des designs et tout coller ensemble. 

La partie la plus intéressante a incontestablement résidé dans la séance de photos, car elle nous a permis de disposer d’une certaine liberté pour trouver de nouvelles idées, mais en interagissant avec les matériaux physiques. Il est toujours plus facile de trouver des idées d’animation avec de vraies créations que sur un ordinateur. 

 

Pour en savoir davantage sur les prix, veuillez consulter le site suivant : https://antaliscreativepowerawards.com/
Pour en savoir davantage sur Maud Vantours, veuillez consulter le site suivant : https://maudvantours.com/